Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Rachida Dati augmente ses dépenses de "représentation" de 30%! VIDEO

30 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #Comité NPA d'EVREUX

Rachida Dati augmente ses dépenses de "représentation" de 30%!
Dépenses de luxe pour ceux d'en haut, salaires bloqués et restrictions pour ceux d'en bas: ça ne peut plus durer!

R
achida Dati
mène grand train. Trop même. Selon le site Internet Mediapart, depuis son arrivée au ministère de la Justice les dépenses ont progressé de manière vertigineuses. Pour preuve, fin 2007, le budget du ministère accusait un excédent de 30%, ce qui lui a valu une rallonge de 100.000 euros. Et autant le dire, en période de crise du pouvoir d’achat, cela fait tâche.

Les frais de représentation du ministère ont atteint en fin d’année dernière 270.000 euros que ce soit pour les voyages, les réceptions ou les restaurants. Pire, Mediapart met l’accent sur les dépenses personnelles de la ministre, notamment en collants et maquillage. Un dérapage qui aurait valu à Rachida Dati un "rappel à l’ordre" du contrôleur financier du ministère.

Sur les 200.000 euros de frais de représentation accordés pour cette année à chaque ministère par François Fillon, un peu plus de 112.000 auraient déjà étaient dépensés, croit savoir le site Mediapart. Pour l’avenir, assure le ministère, aucune autre rallonge ne serait prévue.

Mediapart: www.mediapart.fr

VIDEO NEWS JT 13 FRANCE 2



Rachida Dati "dépensière ? Vidéo France 2
Lire la suite

Roumanie: les ouvriers de Dacia ne lachent pas.

30 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Roumanie: les ouvriers de Dacia ne lachent pas.



Plus de 3 000 personnes étaient rassemblées jeudi à Mioveni, en Roumanie, au quatrième jour de grève de t'usine Dada, qui fabrique la Logan. Les grévistes réctament une hausse mensuelle des salaires de 550 lei (148 euros) par mois.
Lire la suite

Retraites : Olivier Besancenot demande à la gauche d’"être soudée" contre les 41 ans.

29 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #OLIVIER BESANCENOT

Retraites : Besancenot demande à la gauche d’"être soudée" contre les 41 ans.

 

PARIS, 29 mars 2008 (AFP) -
 Le porte-parole de la LCR, Olivier Besancenot, présent samedi à la manifestation parisienne sur les retraites, a jugé que la gauche, et notamment le PS, devait "être soudée" contre les projets du

gouvernement sur les retraites. "A gauche, on devrait être soudés ensemble contre la réforme qui consiste à faire passer tout le monde à 41 ans" de cotisation pour une retraite à taux plein, a-t-il dit à l’AFP. "Il y a un front syndical assez large et même surprenant qui a l’air de se souder pour réclamer le retrait de cette réforme" et "le PS doit comprendre que son camp est d’être dans l’action et dans la lutte aux côtés" des syndicats, a-t-il poursuivi. "Ca n’empêchera pas des désaccords sur les solutions alternatives", a-t-il ajouté, rappelant que la LCR était pour un retour "souhaitable et possible" aux 37,5 ans de cotisations. Le député PS Pierre Moscovici avait jugé mercredi "assez inéluctable" l’allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein, à assortir de "contreparties". Le même jour, la socialiste Ségolène Royal avait jugé "impossible d’imaginer" cet allongement avant d’avoir "réglé la question du chômage des seniors", celle "des métiers pénibles" et celle de la hausse du minimum vieillesse et des petites pensions. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi dans toute la France à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, pour peser sur la concertation engagée entre le gouvernement et les partenaires sociaux sur les retraites. clr-cds/im/sd

Lire la suite

Répression anti-syndicale à France Telecom - par SUD-Ptt

29 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #REPRESSION

Répression anti-syndicale à France Telecom

 

Nous relayons une information du syndicat Sud-Ptt :

"4 délégué-es syndicaux de SUD sont traîné-es en conseil de discipline pour une action de solidarité avec les agents du site d’Alès supprimé. Dans le même temps, se préparent 16 conseils de discipline pour des militant-es corses du STC et de la CGC, mis en cause pour des actions lors du conflit de l’été dernier, conflit qui a permis de maintenir des emplois que la direction voulait supprimer. Exigeons :
 L’arrêt de toutes les procédures disciplinaires
 Le respect du mandat et des prérogatives des élu-es du personnel
 Non à la discrimination syndicale
 Un moratoire sur les fermetures de sites et de services
 Une négociation loyale sur l’emploi et les salaires"

Affiche de Mai 68
Pour signer la pétition, cliquez ici :
http://www.sudptt.fr/ralp/

Lire la suite

Cotiser 41 ans, c’est non ! C’est 37,5 pour tous ! Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Cotiser 41 ans, c’est non ! C’est 37,5 pour tous !

 

Communiqué de la LCR

X. Bertrand a reçu, jeudi 27 mars, les organisations syndicales, au sujet de l’allongement de la durée de

cotisations. Mais, sur le fond, la décision est déjà prise. Il faudra cotiser 41 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein dans le privé, dans la Fonction Publique et pour les ex-régimes spéciaux. Nul besoin d’accéder à la demande du patronat de reculer l’âge de la retraite au-delà de 60 ans. L’allongement de la durée de cotisations poussera inévitablement les salariés à travailler plus longtemps, tout au moins ceux qui auront encore un emploi. On nage en pleine hypocrisie. La cessation d’activité tourne autour de 58 ans et l’emploi des seniors n’a en rien décollé depuis 2003 : 38%, un des taux d’emploi les plus bas en Europe. Il n’y a rien à attendre des auditions chez X. Bertand. Ce ne sont que des simulacres de concertation, destinées à donner le change.
 L’ensemble des organisations syndicales refuse l’allongement à 41 ans de la durée de cotisations. Il est de leur responsabilité d’engager la mobilisation sur la durée pour faire reculer le gouvernement. La LCR est contre tout allongement de la durée de cotisations à 41 annuités. Entre 1960 et 2006, le Produit intérieur brut (PIB) en euros constants a augmenté de 328%, les besoins de financement des retraites de + 104%. Pour la LCR, les moyens financiers existent pour un retour aux 37,5 annuités pour tous, la retraite à 60 ans, avec un taux de remplacement égal à 75%. C’est pourquoi, la LCR sera présente à la manifestation du 29 mars, avec O.Besancenot, au point fixe à la hauteur du métro Faidherbe-Chaligny, à 14h30.

Le 28 mars 2008.
Lire la suite

Grève pour 300 euros à ST Microélectronics - Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Grève pour 300 euros à ST Microélectronics depuis 8 jours!

 

Communiqué de la LCR

 

Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, apporte son soutien total à la lutte que mènent les salariés de ST Microélectronics de Rousset pour leurs salaires. ST Micro est une de ces entreprises du CAC 40 qui cajolent leurs actionnaires et n’assurent même pas à leurs salariés le maintien du pouvoir d’achat face à l’inflation. Alors que l’état vient d’augmenter sa participation au capital de l’entreprise, la responsabilité du gouvernement est directement engagée dans une politique qui garantit les profits au détriment des salaires. La détermination des salariés, en grève reconductible depuis le 20 mars pour 300 euros, est un espoir pour tous ceux qui dans ce pays ne se résignent pas à subir l’arbitraire patronal. Les salariés du site de Rousset ne sont pas isolés. Les nombreuses luttes en cours tracent la voie à un mouvement d’ensemble pour l’augmentation des salaires, des minima sociaux, la défense des retraites.

Le 28 mars 2008

 

 

 

Lire la suite

Troupes françaises hors d’Afghanistan! Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Troupes françaises hors d’Afghanistan!

 


Communiqué de la LCR.

 Dans le cadre de son rapprochement avec son complice Bush, N. Sarkozy vient d’annoncer l’envoi d’un renfort de 1000 soldats français en Afghanistan, s’ajoutant aux 1670 déjà présents. Ainsi, N. Sarkozy engage la France encore plus dans une guerre sans issue menée contre le peuple afghan au nom de la lutte contre les talibans. Nous n’avons rien à faire dans une intervention militaire menée par les USA pour sauver leurs intérêts stratégiques et économiques dans la région. En Irak, en Afghanistan, c’est aux peuples concernés d’agir pour régler leurs problèmes. La LCR est contre l’envoi de nouvelles troupes en Afghanistan. Elle exige le retrait immédiat de toutes les troupes françaises qui sont sur place et l’arrêt de la politique de collaboration avec les gouvernements des USA et de la Grande-Bretagne.

 Le 28 mars 2008.
Lire la suite

Solidarité avec les salariés de Dacia en grève pour une augmentation de 148 euros - Communiqué de la LCR

27 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Solidarité avec les salariés de Dacia en grève pour une augmentation de 148 euros

 

Communiqué de la LCR

 Depuis le 24 mars, les salariés roumains de l’usine Dacia de Pitesti sont en grève illimitée pour une augmentation de 148 euros. Malgré plusieurs débrayages il y a quelques semaines, la direction ne semble pas avoir pris vraiment conscience de la détermination des grévistes. La direction de l’usine Dacia persiste à camper sur une position de refus, prétextant un coût inassumable par l’entreprise. Le salaire brut moyen des salariés de Dacia s’élève actuellement à 285 euros mais un grand nombre d’entre eux touche un salaire qui dépasse à peine 200 euros. L’usine Dacia fabrique la Logan dont le succès a dopé les ventes de véhicules Renault et les profits du groupe présidé par Carlos Ghosn. Les salariés roumains, qui ont vu leur charge de travail s’accroître avec l’augmentation des Logan fabriquées, exigent une autre répartition des richesses qui leur permettent de profiter de la croissance des ventes. Ils s’affrontent ainsi à la logique de la délocalisation qui voit les grands groupes industriels s’implanter dans les pays à bas coût de main d’œuvre. La LCR soutient totalement la grève générale illimitée des salariés de Dacia pour 148 euros d’augmentation. La direction de Renault doit céder. Il est temps de mettre en place, dans le secteur de l’automobile, un réseau de solidarité qui prenne des initiatives pour soutenir la grève en Roumanie.

 Le 27 mars 2008

Lire la suite

Soutien à la manifestation du collectif "Ni pauvre, ni soumis" - Communiqué de la LCR du 27-03-2008

27 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Soutien à la manifestation du collectif "Ni pauvre, ni soumis"

 

Communiqué de la LCR

 Samedi 29 mars, le collectif « Ni pauvre, ni soumis » regroupant des associations de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies invalidantes, organise une manifestation de République à l’Opéra, à 13h. Le collectif revendique que soient attribués, à ces personnes, les moyens de vivre dignement, un revenu d’existence équivalent au SMIC. N. Sarkozy, en déplacement à Tarbes, a annoncé une augmentation de 5% de l’allocation adultes handicapés (AAHH), soit une augmentation de 31 euros par mois pour une allocation qui s’établit pour l’instant à 628,10 euros. Ces 5% ne font pas le compte. Il est du devoir de l’état de prendre en charge correctement les personnes qui du fait de leur handicap ne peuvent avoir accès à l’emploi. La LCR est favorable à un revenu d’existence égal au SMIC qui doit atteindre, pour la LCR, 1500 euros net par mois. C’est pourquoi, la LCR soutient la manifestation du collectif « Ni pauvre, ni soumis » et appelle à y participer.

 Le 27 mars 2008.

Lire la suite

Carton Rouge -Bulletin des jeunes des JCR/LCR de l'Eure - avril 2008: Non à la casse de l'Education!

27 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #Jeunes NPA

Tract distribué dans les lycées de l'Eure et l'IUT d'EVREUX 

cartonrouge-1.jpg  
Journal des jeunes des JCR / LCR de l’Eure - Avril 2008

Rapport Pochard, classes surchargées,

postes de profs supprimés, BEP fermés...

Non à la casse de l’Education !


Malgré la raclée électorale de la droite aux élections municipales et cantonales, Sarkozy et son gouvernement comptent bien poursuivre leur politique de casse de l’éducation.

BEP supprimés = éviction précoce

 

25--l-ves-classe.jpgDans les lycées professionnels, Darcos confirme la suppression de nombreux BEP et l’instauration d’un bac professionnel en 3 ans, au lieu de 4.

Cela veut dire que les élèves les plus en difficulté auront moins de chances encore de décrocher le diplôme avec 25 % de cours en moins.

Des dizaines de milliers d’élèves sont condamnés à renoncer à cette filière et devront s’orienter vers un apprentissage précoce.

Cela permet aussi au gouvernement de supprimer un quart des postes de profs dans les lycées professionnels !

 

Postes supprimés = classes surchargées

 

Chaque collège et lycée a reçu sa Dotation Horaire Globale (DHG), c’est-à-dire les moyens pour l’année scolaire 2008-2009. 11 200 postes de profs et de secrétaires de moins nationalement ! Cela veut dire que des classes seront supprimées, que des options disparaîtront, et que l’on devra s’entasser dans des classes déjà surchargées.

Le gouvernement veut par ailleurs imposer aux profs encore plus d’heures supplémentaires. Plus d’élèves en charge, donc moins de temps à consacrer à chacun d’entre-nous.

 

Rapport Pochard = éducation au rabais

Darcos veut reprendre à son compte les conclusions du rapport Pochard, censé « revaloriser » le métier d’enseignant. Il s’agit d’une attaque sans précédent contre le statut des profs mais qui a aussi des conséquences concrêtes sur nos conditions d’études.

On peut noter entre autres, la bivalence (l’enseignement de deux matières) qui deviendrait la norme. Par exemple le prof de maths devra s’improviser prof de physique, enseignement pour lequel il n’aura pas été formé.

On peut retenir encore le renforcement de l’autonomie de chaque établissement scolaire, qui pourra gérer localement une partie de ses moyens ou choisir l’organisation des enseignements.

Plus d’autonomie, cela veut dire plus d’inégalités d’un établis-sement à l’autre. Inégalités scolaires, mais surtout inégalités sociales.

 

Pour éviter le pire, se mobiliser !  

Les profs étaient à nouveau en grève le 18 mars pour défendre l’éducation. Dans plusieurs villes, les lycéens ont manifesté aux côtés des profs.

Par ailleurs, depuis plusieurs semaines, des dizaines de lycées et collèges sont en grève ou occupés par les profs, les parents d’élèves et les lycéens pour protester contre une rentrée qui s’annonce catastrophique et exiger des moyens à la hauteur des besoins pour assurer des conditions d’études dignes pour tous.

L’éducation est à un tournant. Laisser sans rien faire s’installer ces nouveaux reculs, c’est accepter une école qui aggraverait les inégalités sociales et sacrifierait l’avenir de milliers d’entre nous.

La seule façon d’empêcher le pire, c’est en effet, de montrer notre force et notre détermination à ne pas laisser Sarkozy et son gouvernement détruire notre avenir.

Nous avons su nous mobiliser et gagner contre le CPE, nous pouvons empêcher la casse de l’éducation qui se prépare en nous mobilisant toutes et tous ensemble !

 Nouveau parti, c’est le moment 

Le 6 mai 2007, l’échec de la gauche gouvernementale a laissé le champ libre à la droite la plusr-u-nouveau-parti-bernay-copie-1.jpg réactionnaire incarnée par Sarkozy, l’ami des patrons et des milliardaires. La guerre sociale qu’ils mènent, c’est la violence quotidienne et la répression. Elle s’inscrit dans la mondialisation capitaliste qui voudrait dresser les travailleuses et travailleurs du monde entier les uns contre les autres pour mieux les exploiter. La folle course au profit dans laquelle sont engagés les maîtres du monde menace notre survie même, en pillant et détruisant la planète.

La politique de la gauche gouvernementale est impuissante parce qu’elle accepte la logique du profit, de la concurrence et la remise en cause des services publics. Pour mener son offensive en rafale contre la majorité de la population, Sarkozy a le pouvoir, les patrons ont le MEDEF. Et nous, qu’avons-nous d’efficace pour porter les aspirations populaires sur le terrain politique ? Qu’avons-nous pour construire les mobilisations capables d’imposer un autre partage des richesses ?  

Il manque cruellement un outil qui aide à la convergence des luttes en un mouvement d’ensemble capable de faire reculer le pouvoir et de changer le rapport de force. L’espoir a aussi besoin d’imaginer qu’un autre monde est possible. Nous sommes nombreuses et nombreux à vouloir cet outil : un parti utile aux mobilisations d’aujourd’hui. Un parti pour préparer un changement radical, révolutionnaire de la société c’est-à-dire la fin du capitalisme, de la propriété privée des principaux moyens de production, du pillage de la planète et de la destruction de la nature.  

Nous voulons une société capable de satisfaire les besoins sociaux, débarrassée de toutes les formes d’exploitation et d’oppressions de classe, de genre, d’âge, d’origine. Une société où la démocratie ne s’arrête pas au droit de vote et permette à toutes et tous de décider.

Le congrès national de la LCR s’adresse à toutes celles et tous ceux, individus, équipes militantes, courants politiques, qui veulent se regrouper dans un cadre politique organisé, militant, national et démocratique, un parti tissant des liens internationaux avec les forces qui défendent une telle perspective.

Donnons-nous un parti qui s’approprie l’expérience des luttes d’hier et d’aujourd’hui, ouvrières, altermondialistes, internationalistes, écologistes, féministes, antiracistes. Un parti luttant contre l’exploitation, contre toutes les oppressions, les discriminations et pour l’émancipation humaine, individuelle et collective. Construisons un parti internationaliste qui refuse la politique de pillage des pays du Sud et la logique guerrière de la France, de l’Union Européenne et des Etats-Unis. Un parti indépendant, qui à l’inverse notamment du Parti Socialiste, refuse de cogérer ce système. Un parti en rupture avec le capitalisme et les institutions de la classe dominante. Un parti démocratique dont le projet permette à la population elle-même de diriger ses mobilisations pour demain être en mesure de diriger la marche de la société et de l’économie.

 

Ce parti appartiendra à toutes celles et ceux qui s’y engageront. C’est maintenant à celles et ceux qui veulent « prendre parti » de décider ensemble, de construire ensemble !


 

Pour prendre contact :

 

TÉL : 06 30 45 93 36  

E-MAIL : lcr27@wanadoo.fr

LCR 27 http://lcr-27.over-blog.com/

LCR www.lcr-rouge.org

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>