Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

SOBRIÉTÉ À LA SAUCE MACRON.

13 Septembre 2022 , Rédigé par NPA 27

Sobriété à la sauce Macron.

Il suffit que Macron s’empare d’une idée pour lui faire perdre toute signification : la démocratie
de la convention citoyenne, la planification écologique et aujourd’hui la sobriété.
Dans son discours du 14 juillet, Macron proclamait : « On doit rentrer collectivement dans une
logique de sobriété (....). On va préparer un plan pour se mettre en situation de consommer
moins. ». ça claque ! Mais dès qu’il précise ça fait pschitt : « On va essayer de faire attention
collectivement, le soir aux éclairages quand ils sont inutiles » !
« on va demander à tous nos compatriotes de s'engager ». On comprend que c’est à nous de
faire attention, qu’il n’est question que de comportements.
Et quand il annonce « un plan pour les administrations publiques » et « un plan de sobriété et
de délestage avec nos entreprises » on reste dans la même logique de changement des
comportements : baisser le chauffage, changer les « habitudes » des salarié.es en matière de
mobilité... Avec une bonne dose de greenwashing, les véhicules électriques occupant une
place de choix, comme s’ils ne consommaient ni énergie ni matière première ! Évidemment il
n’est pas question d’imposer quoi que ce soit aux entreprises, ni objectif chiffré ni contrainte ,
tout se négociera (éventuellement avec les « partenaires sociaux » et gageons qu’il s’en
trouvera pour s’engouffrer dans ces parlotes inutiles !)
La grande distribution s’est précipitée pour jouer les bons élèves. Elle annonce « une stratégie
forte » de réduction de sa consommation d'énergie à partir de l'automne. Si la situation n’était
pas si dramatique on éclaterait de rire tant les mesures prévues - extinction des enseignes
lumineuses dès la fermeture, réduction de l'éclairage, baisse de la température - sont
dérisoires au regard de la responsabilité écrasante de ce secteur dans le gaspillage alimentaire
et la déforestation.
Leur sobriété n’est décidément pas la notre.
C’est qu’il y a arnaque dès le départ, quand Macron parle de sobriété, même s’il fait une
référence à la « nécessité d’accélérer la réponse au réchauffement climatique » (difficile à
ignorer cet été !), ce n’est pas son problème, il s’agit tout au plus de répondre à la menace de
pénurie de gaz en provenance de Russie Russie et aussi à la faillite du mode de production
électrique français.
On est loin de la sobriété évoquée par le GIEC qui concerne outre l’énergie, les matériaux, le
sol, l’eau... Comme l’explique Yamina Saheb experte du GIEC, « La sobriété n’est pas
l’austérité ! Bien au contraire, les politiques de sobriété préservent l’accès pour tous aux
services essentiels en éliminant les consommations superflues des plus aisés. (...) les citoyens
ne pourront avoir des comportements sobres que si, et seulement si, les politiques publiques

mettent d’abord en place les solutions nécessaires pour que les activités essentielles au bien-
être de tous se déroulent dans le respect des limites planétaires. » Dans ce sens notre sobriété

implique la gratuité des transports publics, l’arrêt des projets, productions et activités inutiles, la
réduction du temps de travail, un plan d’isolation des logements, la gratuité de l’eau et de
l’énergie pour les besoins de base... autant de mesures qui choisissent résolument les
urgences sociale et écologique face aux profits et à la surconsommation des riches.

SOBRIÉTÉ À LA SAUCE MACRON.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article