Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

HOMMAGE AU PEINTRE GÉRARD FROMANGER

20 Juin 2021 , Rédigé par NPA 27

HOMMAGE AU PEINTRE GÉRARD FROMANGER

Il vient de mourir à l'âge de 81 ans. En octobre 2007, il exposait ses œuvres  à la fois au musée de Louviers et au siège du conseil général de l’Eure.  Dans la salle du Moulin à Louviers , une conférence-débat en présence de l’artiste, de Michel Onfray et de Serge July avait réuni 350 personnes. Reprise actualisée de ce que nous en avions écrit alors :

 Le thème annoncé était: «  le peintre et le philosophe », mais il a surtout été question de 68 et de son héritage. Fromanger, engagé dans la production des fameuses affiches de l’atelier des Beaux-arts, expliqua sa rupture avec les maos en 71, lors de leur campagne infâme contre le notaire de Bruay en Artois*, puis son activité dans le «Groupe d’information sur les prisons »(GIP) avec Michel Foucaud, sa rencontre émerveillée avec le philosope Deleuze. . Onfray a enfoncé le clou juste après en soulignant les « trahisons » de Mitterrand et la nécessité d’une vraie gauche (c’était encore un temps où il avait appelé à voter Besancenot…). S.July, dans une longue péroraison, a expliqué que mai 68 n’était rien par rapport à l’effervescence des années 60 aux USA en particulier sur le plan musical ; « la rupture, c’est Dylan et les Stones, puis plus tard les réseaux informatiques qui permettent de communiquer horizontalement ; la vraie révolution est culturelle ». Auteur d’un livre sur Fromanger, il était là pour en parler et a clairement manifesté son agacement devant la tentative du maire Frank Martin, maoiste repenti lui aussi, de tirer la couverture à lui. Le public qui attendait que l’on parle de la place de l’œuvre d’art dans la société se demandait ce qu’il était venu faire dans cette galère. La qualité des échanges qui ont suivi entre Fromanger et Onfray lui a cependant donné satisfaction. Et tous ceux qui l’ignoraient, tous ceux qui avaient voulu l’oublier, n’ont pu ce soir là faire autrement que de percevoir à quel point le souffle de la création peut être intimement lié à des moments historiques d’une intensité extraordinaire. Comme le dit avec fougue Gérard Fromanger,  « quand le peuple prend la parole, c’est comme un tremblement de terre, tout est devenu possible en 68«. On a bien compris que pour lui, la grève générale, ce n’est pas le spectre maléfique qu’elle est devenue pour bien des anciens combattants qui encensent son œuvre - à voir au musée de Louviers – avant de la ranger dans la naphtaline marchande.

illustration

https://s2.qwant.com/thumbr/0x380/d/a/59dd28126be2dd4e06fed0fd57310c3679bc918e2fa2104ac5075f5fddb9f4/IMGDPL11-3-dad81.jpg?u=https%3A%2F%2Fwww.monde-diplomatique.fr%2Flocal%2Fcache-vignettes%2FL650xH813%2FIMGDPL11-3-dad81.jpg&q=0&b=1&p=0&a=0

"Robespierre sans masque"'

HOMMAGE AU PEINTRE GÉRARD FROMANGER
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article