Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : REFLEXIONS SUITE A UN DEBAT AUSSI DECEVANT QU'ECLAIRANT

9 Juin 2021 , Rédigé par NPA 27

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : REFLEXIONS SUITE A UN DEBAT AUSSI DECEVANT QU'ECLAIRANT

Lundi soir, tard, débat d'une heure à FR Normandie sur les départementales dans l'Eure: Houssin (RN), Jamet (PS)-EELV), Levitre (PCF-LFI), la majorité départementale ne s'est même pas déplacée pour défendre son bilan calamiteux. 

Le jeune apparatchik responsable départemental du RN a fait tout ce qu'il a pu pour  apparaître comme lisse et raisonnable, avec quand même à la toute fin le recours à l'artillerie lourde des arguments sécuritaires et  xénophobes propres au lepénisme. Arnaud Levitre a eu le mérite de le  contrer à plusieurs reprises, tout en étant à l'offensive, en particulier contre l'assèchement des finances du département par l'Etat, le  contournement Est de Rouen, pour le maintien et le développement de l'emploi dans le entreprises menacées... des terrains sur lesquels nous nous retrouverons toujours.
Il n'a en revanche, malheureusement, pas  su ou pas voulu se démarquer du secrétaire général du groupe LVMH,  fervent soutien des turpitudes antisociales des gouvernements Hollande que nous avions pourtant combattues ensemble. Au point que l'électeur pourrait à bon droit se demander ce qui les sépare. M.Jamet peut être content,  il a à peu de frais pu apparaître comme représentant de "la gauche" en  défendant des collèges à 500 élèves maximum, par exemple.
Le PCF veut à toute force avoir des élu.es au conseil départemental, et cela peut se comprendre. Il a choisi de passer un accord de répartition avec les autres formations "de gauche", mais au prix d'un soutien  réciproque et du silence sur les bilans. Mais, avec de tels montages politiciens, peut-on vraiment  imaginer combattre efficacement et  de façon crédible l'abstention et les sirènes lepénistes ? Une autre voie était pourtant possible: celle d'un accord technique de répartition, chacun.e gardant sa liberté de critique. Plus difficile ?  Plus crédible en tout cas que les attaques plus ou moins franches au premier tour des régionales entre les listes PCF-LFI et PS-EELV-PRG d'un côté, et les  envolées sur la "gauche rassemblée" aux départementales.
 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article