Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

MARCHES CLIMAT: EN MARS, CA REPART!

2 Avril 2021 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Ecologie

Marches climat : en mars, ça repart !
Après les marches mondiales du 19 mars, plus de 600 organisations ont appelé à
près de 200 évènements en France. Des dizaines de milliers de manifestantEs dans
les rues le 28 mars, malgré la crainte de la pandémie, malgré les mesures
sanitaires strictes. A la veille de la discussion du projet de loi « Climat et
résilience » à l’Assemblée nationale, il fallait marquer le coup et montrer notre
exigence de mesures fortes dans la lutte contre le réchauffement climatique. Qui
peut encore croire que les objectifs que la France s'est fixés seront atteints ? Le
futur projet gouvernemental ne permettra pas de faire baisser les émissions de gaz
à effet de serre (GES) de 40% d'ici 2030. En sachant que l'objectif européen est
une baisse de 55%, et que les scientifiques recommandent une réduction de 65%.
Comme l'ont dit les organisations impliquées :« Le gouvernement, après s’être
renié sur de nombreux sujets et avoir été reconnu coupable d’inaction climatique, a
mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention
citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre. »
C'est indispensable de reprendre la rue.

Une Convention citoyenne pour le climat ? Et hop, y a plus rien !
Par un tour de passe passe bien rôdé, Macron a cru enfumer son monde en créant
la Convention citoyenne pour le climat. Les 150 participantEs tiréEs au sort ont
proposé 149 mesures pour faire baisser les émissions de GES. La loi Climat et
résilience les avait déjà copieusement dénaturées. Après son passage en
commission spéciale de l'Assemblée, la loi est encore plus rabougrie à coup
d’exception (sur les consignes de verre), de recul (sur la rénovation énergétique, de
délais (sur l’artificialisation des terres), d’exclusion (du e-commerce), quant aux
mesures sur la pub c’est Publicis qui a tenu le stylo... La future loi ne permettrait
même pas de faire 10 % du chemin à parcourir pour ralentir le réchauffement.

« la justice climatique est synonyme d'un changement social radical »
La déclaration d'une porte parole de Youth for climate liant urgence climatique et
changement social, montre que l'idée de sortir du système capitaliste gagne du
terrain, se discute, se partage. Le rapport entre justice sociale et justice climatique
est de mieux en mieux compris, évident. Le fameux « fin du monde, fin du mois,
même combat » des gilets jaunes est plus que jamais d'actualité.
Les organisations impliquées dans les marches climat exhortent les députéEs qui
discutent du projet de loi Climat et résilience à partir du 29 mars, à l'Assemblée
nationale, à agir : « notamment s’agissant de la rénovation thermique des
bâtiments, de la réglementation de la publicité et de l’utilisation des engrais azotés,
du recours aux menus végétariens dans la restauration collective, de la lutte contre
l’artificialisation des sols, de la limitation des vols intérieurs en avion ou la
responsabilité climat des grandes entreprises ».
Nous n'avons pas grand chose à attendre de ces débats, les députéEs LREM
majoritaires, fidèles aux ordres du chef, vont voter une énième loi inutile pour le
climat, mais bien conforme aux intérêts des capitalistes, qui ne changera en rien la
politique des secteurs si fortement émetteurs de GES : logement, transports,
industries pétrolières, gazières, chimiques, armement, publicité, énergie.

Défendons un programme écosocialiste !

C'est le moment ! L’urgence climatique met en accusation Macron et sa politique
criminelle. Le lien est fait avec sa politique de destruction du service public de
santé, inhumaine à l'égard de la jeunesse, autoritaire, raciste et ultra répressive.
Partout des projets inutiles et imposés sont combattus par un nombre grandissant
de personnes, projets sortis d'un modèle de développement de plus en plus
contesté. Il est grand temps de mettre en avant cette volonté nouvelle et forte d'en
finir avec le système, de rebâtir d'autres modèles sociaux et économiques. Macron
et tous les « Macron compatibles » n'éteindront pas les colères et la volonté de
transformation des sociétés.

Commission national écologie.

MARCHES CLIMAT: EN MARS, CA REPART!
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article