Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

HÔPITAL DE LOUVIERS: UN COMITE D'ACCUEIL POUR BRUNO QUESTEL

12 Juin 2020 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Santé

HÔPITAL DE LOUVIERS: UN COMITE D'ACCUEIL POUR BRUNO QUESTEL

Après trois mois de crise sanitaire, les agents hospitaliers n'entendent pas se satisfaire ni du Ségur de la santé, mascarade s'il en est  alors que pleuvent les milliards sur les entreprises du CAC 40, ni des annonces de primes par le gouvernement ou de l'honneur de se voir épinglé une médaille au revers de la veste. Ce qu'il et elles veulent, ce sont de meilleures conditions de travail, un accueil de qualité pour les patients et de réelles revalorisations salariales, pleinement légitimes au regard du service rendu à la collectivité. C'est la raison pour laquelle des agents de l'antenne lovérienne de l'hôpital d'Elbeuf se sont mis dès aujourd'hui mis en grève. Postés à l'entrée du centre hospitalier en bordure de la rue St Jean, les grévistes, bien décidés à se faire entendre du député LREM de la 4eme circonscription, Bruno Questel, ont reçu un soutien impressionnant de la part des automobilistes, attestant après deux mois et demi d'applaudissements que  l'attachement à l'hôpital public est fortement ancré.

Mais un seul soutien ne suffira pas: pour qu'ils et elles obtiennent satisfaction  il faudra bien tirer le frein à main, investir la rue et revendiquer à leurs côtés, afin que "le monde d'après" ne soit pas qu'une copie de l'ancien, en pire. La prochaine échéance pour défendre l'hôpital public ainsi que les autres services publics, pour faire entendre l'aspiration à un autre modèle de société basé sur une équitable répartition des richesses et la solidarité, c'est la journée d'action du mardi 16 juin. Soyons le plus nombreux possibles à leurs côtés dans la rue  ce jour-là, déconfinons tou-te-s ensemble nos colères!

HÔPITAL DE LOUVIERS: UN COMITE D'ACCUEIL POUR BRUNO QUESTEL
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article