Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

MACRON, CHAMPION ET BOUFFON !

17 Février 2020 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE


Que retenir de sa virée à Chamonix, à gravir les pentes déneigées du
Mont Blanc, à contempler la mer de glace qui ne cesse de fondre ?
Un grand déballage coûteux où, devant un parterre de centaines d’invités,
Macron a claironné que le gouvernement avait amorcé un grand virage
vert. Faute du poids de mesures concrètes et d’engagements véritables, il
va vite partir dans le décor.
Justement, le décor, le grand cirque médiatique, c’est là où le champion
de la communication et de l’inefficacité est à la hauteur du bouffon de
l’écologie qu’il est.
Des cimes sans neige au retour dans la vallée polluée
Le bilan écologique de Macron est minable. Malgré les annonces, son
gouvernement reste marqué par la stagnation voire le recul face à
l’urgence de la crise climatique et de la biodiversité.
La sortie des pesticides a été repoussée. La rénovation énergétique des
bâtiments est en retard. La loi agriculture et alimentation a exclu tout
recul de la maltraitance des animaux et a entériné les élevages en
batterie. Macron a offert des cadeaux aux chasseurs et autorisé des tirs
d’espèces en mauvais état de conservation (tourterelles des bois). Le
gouvernement a plafonné les énergies renouvelables à 17% (50% en
Allemagne), a poursuivi le désastre industriel et financier de l’EPR de
Flamanville, a maintenu les 11 centrales à charbon en fonctionnement (11
millions de tonnes CO2 par an) et prolongé celle de Cordemais jusqu’en
2026. Il a soutenu les importations d’huile de palme par Total. Il a reporté
l’interdiction des plastiques à usage unique à 2040. Il a refusé de taxer le
kérosène et n’empêche pas l’extension des aéroports (terminal T4 à
Roissy).
L’artificialisation des terres, en particulier des terres agricoles, les grands
projets inutiles sont poursuivis : les autoroutes à proximité de Rouen et de
Strasbourg, celle reliant Toulouse à Castres, l’autoroute du Chablais en
Haute Savoie, région qui souffre déjà d’une pollution atmosphérique
record. Construction d’entrepôts pour Amazon et du port de Port la
Nouvelle…
La protection de la biodiversité attendra
A Chamonix, Macron a lancé la création de l’Office national de la
biodiversité, fusion de l’ancienne Agence française pour la biodiversité
avec l’office nationale de la chasse. Un cadeau supplémentaire fait aux
chasseurs promus au rang d’experts en matière de défense des espèces
animales. Une nouvelle structure donc, mais avec un budget réduit.
De plus, Macron demande à l’Office national des forêts (ONF), en voie de privatisation, de miser davantage sur la productivité plutôt que sur
l’équilibre des écosystèmes des forêts.
Ce n’est pas la création de 4 zones naturelles nouvelles « faiblement
protégées » qui arrangera le tableau.
Et pendant que Macron fait le bouffon…
…la température monte. Janvier 2020 fut le plus chaud jamais enregistré.
Pour rester en deçà des 1,5°C d’augmentation de la température, les pays
développés doivent réduire leurs émission d’au moins 65 % Or, en 2018,
445 millions de tonnes de CO2 ont été émis, comme en 2015. Aucune
amélioration. Pire, la France de Macron a même revu à la baisse les
engagements sur le climat pris à la COP 21 de Paris, et n’a toujours pas
remis son plan en matière d’énergie et de climat.
Que vont représenter les amendes de 135 euros contre les sagouins qui
laissent leurs déchets au Mont Blanc, l’utilisation du papier toilettes
recyclé à l’Elysée ou la prime au co-voiturage dans la lutte contre la crise
écologique majeure ?
Une seule solution
L’urgence de la crise écologique impose de sortir du système de
production et de consommation actuel. Les peuples du monde, les jeunes
en grève scolaire, les combattant.e.s politiques libérales ont ouvert la
voie. « C’est tous et toutes ensemble qu’il faut lutter, c’est toutes et tous
ensemble qu’on va gagner ». En attendant de crier ce slogan, à la
prochaine marche mondiale pour le climat du 16 mai, réussissons celles des 13 et 14 mars : tous et toutes dans la rue !
Commission nationale écologie.

MACRON, CHAMPION ET BOUFFON !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article