Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

APPEL DE l'INTERSYNDICALE POUR LE 09 JANVIER: AMPLIFIER LA MOBILISATION POUR GAGNER!

5 Janvier 2020 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #Protection sociale

Avec les fêtes et un appel lointain au 09 Janvier, on pouvait craindre un essoufflement ou une dislocation du mouvement. La trêve des confiseurs n'aura pas eu lieu, les cheminot.e.s et les agent.e.s de la RATP ont tenu le coup. Les artistes de l'Opéra, eux,  continuent en solidarité avec les futurs entrants dans la compagnie qui passeraient en 2022 dans le système à points au même titre que les nouveaux entrants sur le marché du travail. Deux syndicats de pilotes appellent à la grève. Le mouvement est donc encore suffisamment vivace  pour connaître un rebond. L'enjeu pour le faire durer, c'est que d'autres secteurs, que la jeunesse se joignent à la grève, aux manifestations et au blocage de l'économie. Non, personne ne veut de la grève perpétuelle, comme l'a dit Bruno Lemaire, et ce sont en premier lieu les grévistes qui en souffrent. Charge à nous de faire monter la pression et de la faire durer dans le temps pour que le gouvernement soit contraint de reculer et de retirer son projet de loi.

APPEL DE l'INTERSYNDICALE POUR LE 09 JANVIER: AMPLIFIER LA MOBILISATION POUR GAGNER!

Amplifier la mobilisation et la grève pour gagner !

Les mobilisations ne faiblissent pas et de très nombreuses actions ont eu lieu pendant toute la période de fin d’année : déploiements, concerts, réveillons revendicatifs, distribution de jouets et actions de solidarité, manifestations et rassemblements... il n’y a pas eu de trêve.

Les cheminot.e.s, les agent.e.s de la RATP, comme les personnels de l’Opéra de Paris et toutes celles et ceux qui sont en grève depuis le 5 décembre, sont plus que jamais déterminé.e.s et décident chaque jour, la reconduction de la grève.

La population, malgré les pressions gouvernementales et médiatiques, soutient très majoritairement le mouvement social. Elle manifeste son soutien en versant massivement aux caisses de solidarité ou en participant aux initiatives initiées par les organisations syndicales et les grévistes.

Face à ce mouvement inédit, le gouvernement joue l’enlisement, certains de ses ministres stigmatisant les secteurs qui refusent de négocier des régressions sociales.

Lors de ses vœux, le Président de la République, a confirmé qu’il n’entend rien, se contentant de répéter les mêmes affirmations qui n’ont convaincu personne depuis deux ans.

L’intersyndicale réclame le retrait du projet de réforme pour ouvrir des négociations constructives afin d’améliorer le régime actuel pour tous les secteurs professionnels et toutes les générations.

Face à un tel mépris du Président et du gouvernement, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef et UNL appellent à construire les conditions d’une grève interprofessionnelle d’ampleur, dès le 9 janvier, avec des manifestations partout sur le territoire.

Elles appellent à mettre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article