Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Non aux pesticides !

30 Septembre 2019 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

Non aux pesticides !

Didier Dagomet, maire de Pinterville,  était convoqué au tribunal administratif de Rouen, lundi 30 septembre, pour avoir pris dans sa commune un arrêté interdisant l'épandage de pesticides à moins de 150 m des habitations. Entouré de ses collègues élu.e.s de la CASE, de Laëtitia Sanchez élue régionale EELV, et de nombreux  militant.e.s de la lutte contre les pesticides, Didier a expliqué au juge les raisons de sa décision. Le Préfet de l'Eure i a demandé la suspension de l'arrêté de Pinterville n'était pas représenté au tribunal.

Rappelons que les pesticides sont des produits qui tuent le vivant! On les retrouve partout, stockés, prêts à accomplir leur oeuvre de destruction. Des études indépendantes ont montré leur toxicité et les ont mis en cause dans l'émergence de maladies telles que Parkinson, les infertilités, les malformations à la naissance, les troubles psychomoteurs chez les enfants. Ils sont responsables de la chute de la biodiversité qui menace l'existence des humains sur Terre. Il faut les interdire, c'est possible, c'est nécessaire.

Il faut aider les agriculteurs et agricultrices à s'en passer. Des solutions existent. L'industrie chimique qui leur a largement vanté les mérites de ces poisons a engrangé des milliards de profits. Ca suffit ! Nos vies valent plus que leurs profits ! Ce n'est pas aux paysans et paysannes de payer la facture de l'indispensable changement qui doit s'opérer dans l'agriculture. Le NPA défend des modèles d'agriculture paysanne, locale, biologique, respectueuse de la santé des êtres vivants (à commencer par la santé des paysan.ne.s eux-mêmes) et de l'environnement, et qui rémunère correctement le travail accompli.  Il faut sortir de l'agriculture intensive, productiviste, gorgée d'intrants chimiques, qui détruit la vie des sols, qui pollue l'air et l'eau, qui plonge une masse de paysan.ne.s dans la misère, les pousse au désespoir voire au suicide.

Rendez vous vendredi 4 octobre à 18h30 au parvis de l'église de Louviers pour dire NON AUX PESTICIDES. Un comité JE VEUX DES COQUELICOTS est créé sur le territoire de la CASE. Chaque 1er vendredi du mois, un rassemblement aura lieu, dans une ville ou village du territoire. Venez nombreux!

Non aux pesticides !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article