Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

GILETS JAUNES, ECOLOGISTES ET COLLECTIF POUR ADAMA, ENSEMBLE CONTRE LES CRIMES DE LA POLICE.

24 Juillet 2019 , Rédigé par NPA 27

Nous reproduisons, partiellement, un article de Reporterre, site d'infos indépendant qui ne vit que grâce aux dons et abonnements. Le lien est plus bas. « Nous aurions aimé ne pas refaire cette marche. Nous aurions préféré être devant la justice pour mon frère ». Samedi 20 juillet, trois ans quasiment jour pour jour après la mort d’Adama Traoré dans la cour de la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise après sa violente interpellation, sa sœur Assa prend la parole devant les journalistes venus assister à la marche en mémoire du jeune homme. Charismatique et déterminée, la jeune femme devenue le visage de la lutte contre les violences policières en France déroule son discours patiemment élaboré à la faveur d’un combat dans lequel elle s’est dévouée corps et âme. Même si aujourd’hui, son message a pris une nouvelle ampleur, bien au-delà du cas particulier de sa famille. « Nous avons mis à nu un système d’oppression. Et nous sommes invités à en parler dans le monde entier. Cette marche n’est pas que celle de la famille Traoré, c’est votre marche à tous et toutes. » Depuis le début, le comité Adama a également eu l’intelligence de s’ouvrir, de chercher des alliés et de soutenir d’autres luttes. Celle des sans-papiers, des postiers et postières du 92, des étudiants, des cheminots…Et bien sûr la plus récente : celle des Gilets jaunes. Le comité a appelé à rejoindre le mouvement dès le 1er décembre dernier. « On nous a demandé ce qu’on faisait avec eux. Nous avons refusé de participer au lynchage médiatique des Gilets jaunes qui étaient traités de fachos. Nous sommes allés les voir, et nous avons réalisé que c’était des gens comme nous. On s’est reconnus dans leur mouvement. Nous pouvions leur apporter notre expérience. Aujourd’hui, c’est le match retour : ils viennent nous soutenir dans nos quartiers », se réjouit Youcef Brakni, membre du comité Adama. Lors des prises de paroles, au terme de la manifestation qui a réuni environ trois mille personnes, le sulfureux Maxime Nicolle, alias Fly Rider, est monté sur scène pour s’excuser : « Je veux vous dire pardon. Pardon de ne pas avoir su et de ne pas avoir entendu. Pendant des années vous avez perdu des frères et des sœurs, et on s’en foutait. Et puis ça nous est arrivé. Ils font tout pour nous diviser. Est-ce que la convergence est possible ? Est-ce qu’on peut tous ensemble lutter pour que ça s’arrête ? J’espère qu’on se battra, et qu’on réussira. » https://reporterre.net/Gilets-jaunes-ecologistes-et-Collect…
GILETS JAUNES, ECOLOGISTES ET COLLECTIF POUR ADAMA, ENSEMBLE CONTRE LES CRIMES DE LA POLICE.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article