Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

JUSQU'OU IRA MACRON DANS L'AUTORITARISME?

23 Mars 2019 , Rédigé par NPA 27

JUSQU'OU IRA MACRON DANS L'AUTORITARISME?

La décision de faire intervenir l'armée en soutien des forces de répression pour cet acte XIX du mouvement des gilets jaunes atteste d'un tournant autoritariste inédit depuis 1958. Mais dans l'histoire française du 20e siècle non. Rappelons la répression féroce de la révolte des mineurs en 1906 par Clemenceau après la catastrophe de Courrières et de l'intervention de blindés pour écraser la grève en 48. Elle signifie également autre chose. Jusqu'ici, la répression était la prérogative du ministère de l'intérieur. Ce faisant, Macron met une main sur le manche en tant que "chef des armées".

Les militaires ne sont ni formés à ce type d'interventions, ni n'ont d'autre matériel que des armes de défense ou d'assaut qui ont pour vocation de tuer. Macron, au lieu de prendre acte du caractère inédit du mouvement des gilets jaunes dans sa durée pour répondre aux revendications, fait le choix de la possibilité de mort dont il aura donné l'ordre et donc l'entière responsabilité. Il est aux abois, mais déterminé à défendre jusqu'au bout les intérêts des puissants qu'il représente. Il ne partira pas de lui même et cette attitude et cette méthode que ne renieraient pas des dictateurs patentés peut faire craindre le pire pour le monde du travail et le "camp des opprimé-e-s", même au delà du mouvement des gilets jaunes. 

En 1953, le dramaturge allemand Bertolt Brecht écrit  à propos de la répression des manifestations ouvrières sur la "Stalinallee" par le régime stalinien "La solution".

Après l'insurrection du 17 juin,
Le secrétaire de l'Union des écrivains
Fit distribuer des tracts dans la Stalinallée.
Le peuple, y lisait-on, a par sa faute
Perdu la confiance du gouvernement
Et ce n'est qu'en redoublant d'efforts
Qu'il peut la regagner.
Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d'en élire un autre ?

Bertolt Brecht (1953)

Une "solution" qui pourrait séduire Macron aujourd'hui et on voit dans quelle situation on se trouve.  Lordon l'a écrit: il doit partir. Il ne le fera pas de lui-même, il faut l'y pousser, avec un "tous ensemble" du monde du travail, public et privé, des classes populaire, une grève massive inscrite dans la durée pour ne plus lui laisser d'autre choix. Seuls, on peut douter queles gilets jaunes y parviennent et il y aura des drames.

Photo extrait du Parisien.

Photo extrait du Parisien.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article