Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Marche pour le climat à Evreux

9 Décembre 2018 , Rédigé par NPA 27

Marche pour le climat à Evreux

400 personnes, dont une bonne moitié de gilets jaunes, se sont retrouvées, place de la cathédrale à Evreux, pour clamer "changer le système, pas le climat". Après la prise de parole d'une représentante d'Alternatiba Evreux, les marcheurs et marcheuses suivis des gilets jaunes ont déambulé dans la ville, avec des arrêts pour chanter "tout va très bien madame la marquise" revue façon ironique,  crier des slogans et écouter les prises de parole des membres du collectif réuni autour d'Alternatiba.
 Les gilets jaunes ont suivi un moment le cortège, puis ont pris la direction de la préfecture et du pré du bel ébat aux cris de "Macron démission".  Ils ont rejoint la marche pour le climat quelque temps après.
De retour à la cathédrale,  les marcheurs et les gilets jaunes se sont rejoints, franchissant les quelques mètres qui les séparaient, montrant ainsi symboliquement une belle convergence, malgré les différences d'approche de la situation. Ces différences ne sont pas contradictoires, elles sont plutôt le fait de vécus quotidiens différents. Mais tous et toutes comprennent que le basculement climatique et la crise écologique sont des problèmes majeurs partagés par le plus grand nombre, dont les plus pauvres subissent les effets les pires.
Notre camarade Patrick, sans micro, forçant sa voix, a proposé qu'on s'agenouille, mains sur la tête, pour marquer notre soutien aux jeunes des Yvelines molestés par la police.
  Le bouillonnement d'idées qui émergent du mouvement  des gilets jaunes, la radicalité qui se forge au fur et à mesure que le mouvement avance, la prise de conscience des  problèmes et l'élaboration de revendications qui touchent tous les aspects de nos vies, sont les marques visibles d'une lutte qui devient générale, commune et solidaire. 
Dès que les "gens ordinaires", celles et ceux qui nous ressemblent, font irruption sur la scène des revendications et se mettent en mouvement, se dégage une formidable envie de parler, d'expliquer, de raconter. La parole se libère et chacun.e ose la prendre.
D'ailleurs, nous pensons qu'il aurait été possible et souhaitable de laisser les uns et les autres s'exprimer. Il est légitime que la diversité des opinions puisse s'exprimer. Dans les AG des gilets jaunes, nous voyons que la parole est donnée à qui veut la prendre : c'est un exemple à suivre. Maintenant, la question cruciale est de donner un débouché à la contestation du pouvoir et du système.  Pour cela, le mouvement impulsé par les gilets jaunes doit s'élargir, se renforcer pour gagner. Pas d'autre moyen que de bloquer l'économie et faire céder Macron.

Marche pour le climat à Evreux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article