Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

MANIFESTATION DES GILETS JAUNES A LOUVIERS LE 1er DECEMBRE

1 Décembre 2018 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #gilets jaunes

MANIFESTATION DES GILETS JAUNES A LOUVIERS LE 1er DECEMBRE
MANIFESTATION DES GILETS JAUNES A LOUVIERS LE 1er DECEMBRE

A Louviers, samedi matin près de 200 gilets jaunes ont marché du rond-point du Becquet vers le centre ville, traversant le marché pour interpeller les passants et répétant inlassablement qu'il s'agissait là d'une manifestation pacifique. La matinée avait commencé au rond-point de l'Ecoparc par une assemblée de gilets jaunes où une représentante a donné des informations et soumis le déroulement de la matinée au vote des participants. Son intervention fut  suivie par des prises de parole des uns et des autres avec libre accès au micro et le respect de la parole de chacun : ça discute, ça échange. On n'est pas toujours d'accord mais tout est fait pour préserver l'unité du mouvement et l'esprit de solidarité. Et ça marche!

Le mouvement des gilets jaunes, certes imparfait,  est passé à une autre phase et évolue dans un sens favorable:  il n'exprime plus seulement la colère face au prix de l'essence ou à la vie chère en général ou le refus du mépris social ressenti depuis tant d'années par les classes populaires. Mépris social que Philippe Poutou, porte-voix du "camp des opprimé-ees" (selon sa propre expression) avait dénoncé pendant la campagne présidentielle de 2017,  lui l'ouvrier qui devait mettre une chemise, une costume et une cravate pour passer à la télé. Notre camarade Philippe avait vécu ces injonctions vestimentaires comme la négation de sa condition d'ouvrier, le mépris pour son "tee-shirt Kiabi" (d'après Fillon le fripon) nous avait tous et toutes choqués.

Ce mouvement exprime maintenant des revendications claires et fortes : l'exigence de justice fiscale, d'égalité, un besoin de démocratie réelle. On entend partout la volonté d'avoir des services publics qui fonctionnent, de pouvoir vivre décemment, d'avoir une parole qui compte et une vraie politique qui protège la planète. Pour y parvenir, il faudra bien prendre l'argent là où il se trouve: chez les grandes fortunes et dans le fruit de la fraude fiscale à grande échelle pratiquée par les grandes entreprises et les plus aisés.

Nous le redisons, il faut faire converger toutes les résistances qui se manifestent : les marcheurs pour le climat, les zadistes, les salariés qui refusent la fermeture de leur usine ou des licenciements, les syndicalistes, les infirmier.es, les postier.e.s, les cheminot.e.s, les retraités, les collectifs contre les violences policières, les lycéens et les étudiants... La colère est générale et profonde. Pour gagner, pour faire redescendre ce gouvernement bien trop au chaud dans sa tour d'ivoire, il faudra bien le "tous ensemble".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article