Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

LES NÔTRES: NOTRE CAMARADE GERARD MARTIN EST DECEDE

26 Mars 2018 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Les nôtres, #Comité NPA Seine-Eure, #NPA 27

LES NÔTRES: NOTRE CAMARADE GERARD MARTIN EST DECEDE

Gérard Martin vient de mourir. Il avait 76 ans. C’est tout un pan de l’histoire de Louviers qui disparaît avec lui. Fils d’ouvriers, il réussit le concours de l’école normale d’instituteurs. Il fut un maître bourru et bon, qui a marqué –dans le bon sens- des générations d’élèves. Il fut un militant laïque de l’éducation populaire, un exemple pour les nombreux moniteurs et monitrices qu’il a formés, la cheville ouvrière du centre aéré de Louviers pendant de longues années.

Au retour de La guerre d’Algérie, il entre au Parti Socialiste Unifié (PSU), fermement engagé contre les discriminations racistes et pour l’indépendance. Avec mai 68, le combat pour le socialisme autogestionnaire prend une brûlante actualité. A Louviers, les membres du PSU participent au dynamique Comité d’Action de Gauche, qui gagne les élections municipales en 1977. Il est maire-adjoint et président de la Fédération nationale des Elu-e-s Autogestionnaires.

La municipalité autogestionnaire est en place jusqu’en 1983. Mais déjà, avec la montée en puissance de Mitterrand et du Programme commun PS-PCF, le CAG part lentement en lambeaux.  En 78, à côté de la candidature du « radical de gauche » parachuté Loncle, le PSU et la LCR appuient la candidature du secrétaire de l’union locale CFDT, Jean-Claude Leclerc, soutenu par un large « comité autogestionnaire ». Gérard vit très mal ces désaccords politiques qui deviennent souvent des ruptures amicales, aiguisées par l’épreuve de la gestion municipale. Après 1981, la majorité accompagne les revirements et renoncements de Mitterrand-Loncle, jusqu'à avaler par exemple la revente de Wonder à l'escroc Tapie soutenu par le Crédit Lyonnais par exemple… Beaucoup partent sur la pointe des pieds, d’autres accompagneront Franck Martin dans sa réécriture du mythe paternel, Gérard est de ceux qui ont continué à tracer leur sillon, de l'opposition à la guerre du Golfe au soutien à la grande grève de Renault Cléon en 91. C’est à ce moment qu’il fut l'un des initiateurs du regroupement local "A Gauche Vraiment !", qui à partir de 1991 s'est voulu "la section de Louviers du parti de gauche et de combat qui manque dans ce pays". Et les terrains d’intervention n’ont en effet pas manqué, avec le haut-parleur que nous avait assuré l’élection de notre camarade Gérard Prévost au conseil municipal…

Principal rédacteur de son bulletin mensuel, il passait des heures à lui garantir une qualité de mise en page hors du commun. On pouvait retrouver quasiment sur chacune des quatre pages la marque de son humour, de son sens du comique des situations, et de son goût pour le calembour. Il appréciait particulièrement l’ambiance chaleureuse et la fraternité des moments festifs qui ponctuaient notre calendrier militant. Gérard a beaucoup œuvré pour la fusion d’AGV avec la section locale de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), qui s’est faite dans le processus de constitution du "Nouveau Parti Anticapitaliste". La longue et douloureuse maladie, puis la disparition de sa compagne Akila lui avaient porté un rude coup. 

Membre du comité du NPA de Val-de-Reuil, il fut actif dans les associations de la ville nouvelle tant que sa santé le lui permit. Nous n'oublierons pas Gérard, notre camarade et ami, sa tendre voix de stentor rendant tout micro superflu.

Sa mémoire restera vivante.

LES NÔTRES: NOTRE CAMARADE GERARD MARTIN EST DECEDE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article