Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Nous reproduisons un communiqué de Droit au logement. Il est révélateur de l'immense violence du système qui se préoccupe plus des profits et dividendes des actionnaires que du bien être social. Voilà encore une fois, une raison de sortir du capitalisme et de réfléchir à construire une autre société.

17 Juillet 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Droit Au logement Paris et environs –  29 Avenue Ledru-Rollin 75012 Paris
tél : 01 42 78 22 00 • fax 01 42 78 22 11 • <http://www.droitaulogement.org/>

COMMUNIQUE

Paris le  16 juillet 2017


                                                 Une vieille dame de 85 ans expulsée, à Paris 19e

Une vieille dame a été expulsée de son logement (sans doute mercredi 12 juillet), à Paris 19e quai de Loire, et laissée à la rue avec apparemment quelques nuits d’hôtel.
 
Bouleversée, et choquée, cette vieille dame a passé une première nuit à l’hôtel, puis a erré dans son quartier les autres jours.
 
D’après des voisins, elle était propriétaire de son logement, où elle habitait depuis 30 ans, elle avait contracté un viager.
Depuis octobre 2016 elle était sous la tutelle d’une association qui manifestement n’a pas pu ou voulu éviter l’expulsion ou trouver une solution de relogement.
 
Malgré sa grande fragilité, sous le choc de son expulsion qui a détruit sa vie de retraitée,  Mme Nadine Z.  est en situation d’errance et de très grande vulnérabilité. Elle ne trouvait pas l’hôtel et ne souhaitait pas y aller. Elle a passé la nuit dernière dans un lieu associatif de son quartier.
 
Mme Nadine Z. est une scientifique, reconnue, ayant enseigné dans de nombreuses facultés, et écrit des livres sur la psychologie. Elle a notamment enseigné à Vincennes après avoir travaillé avec Frédéric Joliot Curie, prix Nobel de chimie.
 
Face à la détresse de cette vieille dame très fragile et la violence de mise à la rue qui peut entrainer sa fin, nous demandons la réintégration dans son logement,  une enquête sur les causes de cette expulsion, et si nécessaire, son relogement dans le quartier.


Le DAL a appris cette expulsion par hasard samedi soir, rappelle que le mois de juillet est le pic annuel des expulsions locatives, et exige que cesse cette violence sociale, qui augmente d’année en année, puisque 2016 a marqué un  nouveau et triste record : plus de 15 200 expulsion forcées, selon des sources sûres.

 

 

 


Droit au logement
http://www.droitaulogement.org/
https://www.facebook.com/droitaulogement


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article