Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Nique la France, la députée O’Petit les « Grosses têtes » et Danièle Obono

24 Juin 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Antiracisme

 

Dans l’Eure, la nature du macronisme est particulièrement claire : deux membres du gouvernement (transfuges de LR), cinq députés sur cinq. Il y a le sémillant Le Maire qu’on ne présente plus, une conseillère départementale UDI médecin mère de 8 enfants qui a pris elle aussi le tournant sur l’aile, son collègue au conseil départemental vieux routier vallsiste, et deux nouveaux venus : laissons là l’ancien juriste au ministère de la défense. L’autre est une ex-commerçante, dont l’unique titre de notoriété est sa participation à l’émission de RMC « « Les Grandes Gueules » dans la spécialité beauferies franchouillardes. Il s’agit de Mme O’Petit, députée de la 5ème circonscription (Vernon-Gisors- Les Andelys). *

Ses interventions « polémiques et dérangeantes » (du point de vue même d’un collectif de membres d’En marche » de l’Eure) sont bien dans le ton de ce dont Danièle Obono, nouvelle députée de France Insoumise, vient de faire les frais. L’injonction de dire au micro: «Vive la France ! » qui lui a été signifiée avait pour prétexte son soutien à Saïdou du groupe ZEP, poursuivi pour sa chanson « Nique la France ». Ces personnes ne pouvaient ignorer que cette pétition était également signée par Clémentine Autain, Noël Mamère, Eva Joly, Olivier Besancenot et de nombreuses autres personnalités, et que e la plainte lancée par une officine d'extrême-droite pour « racisme anti-Français» s’est conclue par une relaxe.

Mais dans la France d’aujourd’hui, on peut se comporter de cette façon avec une députée noire, née au Gabon. Danièle Obono a été surprise, déstabilisée. Par la brutalité et l’insolence du propos, dans la lignée des attaques immondes lancées contre Christiane Taubira. Il y avait de quoi. Et pourtant, France Insoumise n’a pas lésiné sur les « Marseillaise » et les drapeaux tricolores, éliminant systématiquement les drapeaux rouges et autres « Internationale » pour faire la démonstration indiscutable de son patriotisme !

  1. que la République française est gangrénée par son passé colonial, par son présent fait d’interventions militaires troubles au service de Bolloré, d’Areva et des autres potentats de la Françafrique du Rwanda au Burkina Faso. « Vive la France ! », ça n’est jamais neutre. **. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est le cri de ralliement de ceux qui ont intérêt à faire croire que celles et ceux qui n’ont que leurs bras ou leur tête pour les faire vivre ont, en plus de la même carte d’identité française, des intérêts communs avec Mme Bettencourt, MM.Pinault, Arnault et autres Dassault, qui vivent sur leur dos.

*http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/20/les-propos-polemiques-de-claire-opetit-nouvelle-deputee-en-mar_a_22491956/

** même aux heures sombres de l’occupation nazie, au maquis, ça n’était pas la même chose d’avoir pour mot d’ordre « à bas les Boches !», ou de chercher à détacher les soldats anti-hitlériens de leurs chefs, « sans haine pour le peuple allemand » comme le groupe de « l’affiche rouge » par exemple

Nique la France, la députée O’Petit les « Grosses têtes » et Danièle Obono
Nique la France, la députée O’Petit les « Grosses têtes » et Danièle Obono

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article