Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Appel international pour la libération de Baba Jan

28 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

 

Baba Jan, militant au Gilgit-Baltistan (GB) au nord du Pakistan, fait appel d’une double condamnation à perpétuité. Sa demande d’examen a été entendue par la Cour suprême le 25 mai 2017. Elle a ajourné sa décision afin que l’affaire puisse être entendue après les fêtes de l’Aid. C’était ce que demandait la défense, afin que d’autres avocats puissent comparaître pour le compte de Baba Jan.
Le cas de quatorze militants confrontés à deux condamnations à perpétuité devait être examiné. La condamnation à perpétuité de deux d’entre eux est suspendue. C’est un premier succès dû à la mobilisation internationale et à son écho au Pakistan. Il y a plus de temps pour préparer la défense des douze autres.


Baba Jan est membre du comité fédéral du Parti awami des Travailleurs. Il a été accusé d’avoir conduit des émeutes et organisé des rassemblements illégaux en 2010. Son véritable « crime » a été de porter aide aux victimes du lac Atta Abad afin qu’elles reçoivent une indemnisation équitable. Le lac a été artificiellement créé par un glissement de terrain qui a bloqué le cours de la rivière.

En 2010, lorsque les habitants d’Ali Abad, la principale ville de la vallée de Hunza, ont protesté pour que toutes les victimes reçoivent juste compensation, la police a ouvert le feu, tuant deux manifestants, un père et son fils. Il y a eu une réaction de protestation très forte et la population s’est rebellée. Baba Jan n’était pas sur place à ce moment. Il a rejoint plus tard le mouvement et a essayé de calmer un peu l’exaspération en organisant des rassemblements et des manifestations. Les autorités ont promis qu’une enquête serait ouverte sur l’officier de police responsable d’avoir tiré sur des manifestants pacifiques.

Au lieu de cela, divers chefs d’accusation ont été portés contre lui et plus de cent activistes de divers partis politiques en vertu des lois antiterroristes, très souvent utilisées pour des raisons politiques. Baba Jan et ses douze collègues ont été condamnés à vie en 2014 par le tribunal antiterroriste – jamais auparavant des manifestants n’avaient été condamnés à vie pour le seul fait de protester! Plus tard, la Cour suprême du Gilgit-Baltistan a acquitté Baba Jan après qu’il a déposé un recours contre ce verdict.

Baba Jan s’est présenté aux élections de 2015. Il est arrivé deuxième dans sa circonscription. Cependant, lors d’une élection anticipée dans la même circonscription, organisée après que le précédent gagnant eut été nommé gouverneur du GB, il est apparu que personne ne pourrait égaler sa popularité. Le gouvernement a alors demandé à la Cour suprême du Pakistan que son recours contre l’acquittement de Baba Jan soit entendu avant l’élection – et pour cela, les élections devaient être reportées.

Finalement, la Cour suprême a rétabli la condamnation à perpétuité. Nombreux sont ceux qui ont pensé que cette décision avait été prise afin d’empêcher Baba Jan de participer à l’élection.
Nous demandons au gouvernement de retirer son recours devant la Cour suprême et de plaider devant elle pour la libération de Baba Jan et tous les autres détenus, de les libérer tous.
Nous demandons la publication du rapport de la commission judiciaire sur l’incident créée par le gouvernement GB et sur la mise en œuvre de ses recommandations.

Parmi les signataires : Ken Loach, cinéaste, Gilbert Achcar, professeur à la School of Oriental and African Studies, Université de Londres, Martina Anderson, député européen, Grande-Bretagne - Badrul Alam, président, Bangladesh Krishok Federation - Prof Peter Alexander, ancien détenu avec Nelson Mandela, Afrique du Sud - Marina Albiol, Membre du Parlement européen, Espagne - Samir Amin, économiste, Egypte - Elisabeth Badinter, philosophe - Alain Baron, Union syndicale Solidaires --Francis Wurtz, député européen honoraire - Noël Mamère, maire de Bègles, député - Gilles Manceron, Ligue des Droits de l’Homme - Pascal Boissel, psychiatre, président de l’Union syndicale de la psychiatrie - Rita Bonheur, présidente de l’Union des femmes de la Martinique - José Bové, député européen - Annick Coupé, secrétaire générale d’ATTAC - Patrick Braouezec, membre honoraire du Parlement, France - Fathi Chamkhi, député à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Tunisie - Yaneis Felekis, militant, prisonnier sous la dictature militaire (1967-1974), Grèce - Andrej Hunko, député européen Die Linke, Allemagne - Antonio Negri, philosophe, Italie -Søren Søndergaarde, membre du Parlement, Danemark - Alda Sousa, enseignante, Université de Porto, Portugal - Jean Batou, député, professeur à l’Université de Lausanne, Suisse -Bogusław Ziętek, président, WZZ « Sierpień 80 » (Syndicat libre « Août 80 »), Pologne…
Libérez Baba Jan ! Un appel international aux gouvernements du Pakistan et du Gilgit-Baltistan :
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article41089

Appel international pour la libération de Baba Jan
Appel international pour la libération de Baba Jan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article