Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

HAMON, JAMET, LVMH, LE MELANGE DES GENRES

7 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Avec l'aimable participation de Marc Antoine Jamet!

Avec l'aimable participation de Marc Antoine Jamet!

A l’heure des affaires Fillon et Le Pen et des rebondissements qui les agitent, les dirigeant-e-s politiques rivalisent de déclarations sur la moralisation de la vie publique. Ils et elles  seraient souvent  bien inspiré-e-s de balayer devant leur porte. Combien ont  par exemple des liens  très étroits, avec les milieux d’affaire et financiers ?

Ainsi Benoît Hamon,  candidat de la « vraie gauche» paraît-il, vient de se faire épingler dans un article du Canard enchaîné en date du 1er mars. On y apprend que sa compagne  a été recrutée en 2014 par le grand groupe du luxe LVMH comme Responsable des affaires publiques - en gros lobbyiste-  3 mois après l’arrivée de son compagnon au gouvernement…

On y découvre aussi que pour faire taire les éventuels soupçons de favoritisme, le secrétaire général de LVMH,  Marc-Antoine Jamet, dit MAJ, maire de Val-de-Reuil, conseiller régional (président de la commission des finances de la Région Normandie, à majorité de droite), secrétaire de la fédération du PS de l’Eure et et héros malgré lui du film « Merci patron »,  s’emploie à minimiser le rôle de  la dame en question en indiquant  qu’elle ne fait pas vraiment du lobbying, qu’elle est vraiment très "junior" dans le poste.

Au-delà de la rémunération, plutôt conséquente pour une "junior" ( 5900 ou 7200 euros net/mois, selon les déclarations  de Hamon, les chiffres varient), et du fait que monsieur se soit fendu d’un coup de fil à son compagnon de route MAJ (réélu en 2015 secrétaire fédéral du PS avec le soutien de la motion…Hamon) lors de la procédure de recrutement, simplement pour lui dire qu’il s’agissait de sa compagne, au prétexte que cela n’aurait pas été convenable de lui dire après…c’est bien le mélange des genres qui pose problème.

En effet le Canard nous révèle que la « junior » a travaillé sur le dossier pour l’ouverture du dimanche des magasins Séphora, filiale de LVMH, à une époque où la Mairie de Paris s’y opposait fermement… mais aussi aux négociations autour du jardin d’acclimatation, dans le cadre du renouvellement de la concession de la Ville de Paris au groupe LVMH, dont le président n'est autre que... Marc Antoine Jamet himself!

Au-delà des déclarations d’intention et des promesses des uns et des autres, on comprend bien qu’aucun changement sérieux ne sera possible tant que nous ne reprendrons pas nous même les affaires, nos affaires, en main, en exerçant un contrôle sur les élus, en instituant la possibilité de leur révocation. .. ou simplement pour commencer, en imposant qu’un député soit payé au salaire médian, soit 1700€ net, comme le proposent Philippe Poutou et François Ruffin. Là on peut supposer que tout ce petit monde commencerait à s’intéresser  à la question du pouvoir d’achat de la grande majorité de la population.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article