Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Urgences : Ce qui « grippe », c’est l’austérité

21 Janvier 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Santé, #RESISTANCE

 

A l’hôpital d’Elbeuf-Louviers, « le week-end dernier, les patients devaient attendre dehors (…) Npous sommes déjà en surcharge de travail permanente et on se retrouve avec 30% d’activité en plus » déclarait le responsable des urgences à BFM. Diagnostic implacable. Dans la presse locale, la directrice de l’hosto module : «c’est la sécurité sociale, donc notre argent à tous qui permet de faire fonctionner les hôpitaux (…) on répond bien aux besoins même si l’on peut toujours penser que ce n’est pas assez » Ah, les mauvaises langues et les éternels mécontents !
Le rôle d’un système de santé public ne serait-il pas justement de faire face à des situations « de tension » due à des événement « exceptionnels » ? Si l’hôpital n’y parvient pas, c’est dû aux choix des gouvernements successifs, dont ceux de Hollande, Valls et Touraine. C’est bien leur Pacte de responsabilité qui a imposé de nouvelles coupes dans les budgets hospitaliers pour contribuer à l’exonération de 30 milliards de cotisations sociales patronales chaque année. C’est la loi Touraine qui accélère les regroupements d’établissements, les fermetures de services, la suppression de 16 000 lits et de 22 000 postes pour transformer l’hôpital en entreprise fonctionnant à « flux tendu ».
La crise actuelle ne fait que renforcer la nécessité de la mobilisation pour mettre fin à l’austérité à l’hôpital public et dans la santé, de coordonner les résistances et les luttes. Pour y contribuer, la manifestation nationale du 7 mars, pour la défense de l’hôpital et du droit à la santé, appelée par les fédérations syndicales CGT, SUD et FO, doit être un succès.

Urgences : Ce qui « grippe », c’est l’austérité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article