Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Contournement est de Rouen : un grand projet inutile de plus

15 Avril 2016 , Rédigé par NPA 27

Un grand projet inutile de plus, coûteux, dépassé, et néfaste à l'environnement. Le contournement par l'ouest avec raccordement au pont Flaubert, la transformation de l'A13 en rocade péri-urbaine, la suppression du péage d'Incarville, voilà des solutions réalistes dont le lobby technocratico-industriel soutenu par l'alliance de la région LR-UDI et du gouvernement PS-Medef n'a cure. La précédente enquête publique a démontré que ce n'est qu'un attrape-nigauds sur le mode "cause toujours !". La seule raison d'y participer, c'est d'en faire un instrument pour construire une opposition massive sur le terrain.

Ci-dessous, un article de Paris Normandie :

http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/5519784/contournement-est-de-rouen--nouvel-avis-a-la-population-#.Vw-2W3q63cv

Contournement est de Rouen : (nouvel) avis à la population !

Publié le 13/04/2016 á 22H47

Infrastructures. Les préfectures de l’Eure et de Seine-Maritime confirment la tenue de l’enquête publique à partir du 12 mai et jusqu’au 11 juillet. Plus de soixante registres seront ouverts.

Les dates étaient déjà connues, mais elles ont été confirmées hier par les préfectures de Seine-Maritime et de l’Eure : l’enquête publique portant sur le projet de contournement Est de Rouen se tiendra du 12 mai au 11 juillet prochain.

Selon les autorités préfectorales, les habitants concernés pourront s’exprimer à travers 67 registres disposés le long du tracé envisagé. Pour rappel, cette liaison autoroutière à péage, longue de 41,5 km et au coût estimé de 886 M€, relierait l’A28 à l’A13 entre Quincampoix (Seine-Maritime) et Incarville (Eure), tout en rejoignant la rocade sud de Rouen au niveau de Saint-Etienne-du-Rouvray. L’expression usuelle de « serpent de mer » ne suffit même plus, aujourd’hui, à qualifier ce dossier fastidieux, cité pour la première fois lors du schéma directeur d’aménagement et d’Urbanisme... de 1972.

Malgré la quantité impressionnante d’études, de débats et de consultations, malgré l’utilité avérée du projet - mettre enfin un terme à l’afflux de poids lourds sur Rouen et désengorger les routes secondaires desservant la métropole normande -, le contournement suscite toujours autant de crispations et de doutes. À l’automne dernier, les élus du Conseil départemental de l’Eure (le projet vise aussi le désenclavement de la vallée de l’Andelle) avaient majoritairement manifesté leur hostilité, conditionnant leur participation financière de 70 M€ à un effort supplémentaire de l’État pour « la gratuité des réseaux dans l’Eure et pour notre territoire ».

OPPOSITION DES VERTS ET DES COMMUNISTES

Dans l’Eure toujours, l’association Non à l’autoroute, parmi d’autres, devrait profiter de l’enquête publique pour amplifier sa lutte active contre un projet qu’elle qualifie de « coûteux », « destructeur » et « inutile ».

Il y a quelques semaines, ce sont les élus Verts et communistes de la Métropole de Rouen qui ont réitéré leur opposition au programme routier, dont les imprécisions ont été pointées par l’Autorité environnementale, en février dernier. Cela n’a pas empêché la collectivité de voter une « charte pour une valorisation réciproque de l’infrastructure et du territoire », son président socialiste Frédéric Sanchez ayant rappelé « un sondage réalisé en 2005 qui montrait que 88 % de nos concitoyens manifestaient leur envie de voir ce contournement ». L’enquête publique à venir devrait permettre de confirmer ou non cette supposée adhésion.

Outre les 67 registres ouverts pendant deux mois, la population pourra rencontrer la commission d’enquête à travers 40 permanences organisées en Seine-Maritime comme dans l’Eure, précise la préfecture. Quatre réunions publiques sont également prévues durant la deuxième quinzaine de mai, àRouen, Boos, Saint-Etienne-du-Rouvray et Louviers.

Enfin, les futurs contributeurs au débat n’auront pas l’obligation de se déplacer, puisqu’un registre numérique sera également ouvert. Toutes les informations pratiques seront à retrouver sur le site internet dédié au projet : www.liaisonA28A13.com.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article