Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

GARE AUX CONTRE-VERITES SUR L'ARMEMENT DES ANTI-ASSAD

1 Décembre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

GARE AUX CONTRE-VERITES SUR L'ARMEMENT DES ANTI-ASSAD

L’émission de France Inter « secrets d’info » conscrée à Daesh le 20 novembre http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-daesh-autopsie-… fait l’objet d’une large instrumentalisation par ceux qui détestent l’impérialisme US au point de voir dans l’impérialisme poutinien un moindre mal. La preuve qu’ils brandissent : les journalistes affirment que l’aide française à l’ASL est partie dans les mains des djihadiste. Ce serait bien là la preuve qu’il faut s’allier avec Assad ! UDe telles affirmations ne peuvent qu’alimenter le désarroi des personnes de bonne foi. Regardons-y de plus près :
Ce reportage réussit à dire en 20mn beaucoup de vérités concernant l'Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et les pays occidentaux. Le grand absent, c’est malheureusement justement le régime syrien et sa sauvagerie. Car le régime a joué la carte des djihadistes dès le début de la révolution des rues et des quartiers, en en libérant 1200 pour allumer un contre-feu. Oui, il fallait fournir à l’Armée Syrienne Libre, instrument d’auto-défense de la révolution populaire, issue en partie de la crise de l’institution militaire baathiste, les moyens de faire face à la répression barbare du régime, qui a tout fait pour que la révolution quitte le terrain où les gens prennent en main leurs propres affaires pour se déporter sur le terrain militaire. Arrivés à ce point, face à la terreur de masse, il fallait s’armer. Mais les deux premières années, très peu de matériel anti-chars et anti-aérien est arrivé à l’ASL, qui était encore massivement non-confessionnelle. Et en effet, comme le relèvent les journalistes dans cette émission, lorsque la Frances’est décidée à en livrer un peu, L'ASL était déjà affaiblie par le régime et les forces réactionnaires, comme Al Nosra qui lui a confisqué une partie de ses armes. Au même moment l'Arabie saoudite , le Qatar et la Turquie ont armé et financé à grande échelle les groupes djihadistes. Et le France n’a rien trouvé mieux à faire que de prendre l'Arabie saoudite et le Qatar comme alliés et conseillers ! Voilà le déroulement véritable des événements, et il ne faut pas commencer par la fin. La tâche de fournir des armes aux forces kurdes, yezidis et non-confessionnelles dans l’ASL demeure plus brûlante que jamais
NI DAESH NI ASSAD, ARRET DES BOMBARDEMENTS !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article