Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

VICTOIRE DES FAMILLES A LA RUE ET DES MILITANTS DU DROIT AU LOGEMENT!

13 Novembre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #LOGEMENT

UN TOIT C'EST UN DROIT!
    Depuis vendredi 6 novembre, 17 heures, au pied de l'hôtel de ville de Rouen, DAL (Droit au logement) , le collectif des travailleurs sociaux 76 et des familles à la rue, ont organisé un campement permanent pour dénoncer la situation catastrophique du logement sur l'agglomération et pour obtenir l'ouverture dès maintenant de la structure d'urgence Colette Yver. Celle-ci doit accueillir les sans logis lors de grands froids, à partir d'une température ressentie de -1°. Les utilisateurs de cette structure, qui obtiennent la permission d'y séjourner après avoir téléphoné au 115, doivent s'en aller pendant la journée, et n'ont droit qu'à un accueil de 72 heures maximum.
    Mardi, les représentants de l'état, ont accepté une négociation à la direction départementale de la cohésion sociale. Après discussion, les occupants ont obtenus que le centre Colette Yver( près de 100 places au maximum de sa capacité) soit ouvert continuellement à partir du vendredi 13 novembre jusqu'au 31 mars. Il n'est plus question que l'affaire soit gérée au thermomètre. Les usagers pourront laisser leurs affaires sur place. Ce qui est plus important qu'il n'y parait.


    ÉTAT HORS LA LOI!
    Bien sûr, cette victoire est bonne à prendre. Elle résulte d'un rapport de force établi par des organisations rodées aux rassemblements et occupations multiples, mais elle est insuffisante au regard des besoins criants de toute une population qui vit les pires misères.
    7000 logements sont vides sur la grosse agglomération, sans que l'état, qui doit pourtant assurer le logement de chacun, ne bouge le petit doigt. Mais qu'attendre d'un état qui ne respecte même pas les lois en vigueur, en expulsant sans reloger, en jetant à la rue les pensionnaires des centres d'urgence quand leur temps imparti est écoulé? L'obligation de fournir un abri pérenne n'est jamais assumée par l'état, condamné à plusieurs reprises en justice... De surcroit, il ne met jamais les moyens humains et financiers suffisants. Il faut parfois des heures pour obtenir le 115, et souvent pour s'entendre dire qu'il n'y a pas de proposition possible de logement pour la nuit. La faiblesse du budget alloué par l'état au logement des sans abri indique bien le peu d'intérêt qu'il leur porte. Ainsi des familles continueront de dormir cet hiver sous les ponts, dans des cabanes, sur des chaises à l'hosto, ou dans des locaux insalubres. Des sans domicile mourront de froid comme chaque année. L'humanité d'une société se mesure à l'attention qu'elle porte aux plus faibles. Dans la nôtre, l'état a déclaré la guerre aux pauvres!
    Le campement se poursuivra jusqu'à vendredi, histoire de garder la pression sur ceux qui se sont engagés à ouvrir Colette Yver, ce jour là...
    Thierry Martin.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article