Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

LE GRAND CIRQUE DES REGIONALES

26 Octobre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EDITOS

LE GRAND CIRQUE DES REGIONALES

Le PS tient un grrrrand meeting à Val de Reuil vendredi, sur les terres du premier secrétaire fédéral-secrétaire général de LVMH (pour la campagne électorale, il juge plus convenable de se présenter comme magistrat, mais passons). C'est que, vous voyez, il faut absolument que "la gauche" garde la Région. Oui c'est vrai, ça fait une telle différence avec "la droite" que la colère générale va se traduire en votes pour les dangereux arnaqueurs du FN et surtout en abstentions...
Parce que pour nourrir cette colère, il y a de quoi: ainsi, en 2016, Hollande et son gouvernement ont décidé d'accorder à leurs amis du MEDEF un cadeau de 16 milliards d'€ supplémentaire sous forme d'exonérations de cotisations sociales et de taxes. C'est la suite du “pacte de responsabilité”, en un peu plus hard.

Grâce à une petite arnaque ils vont soutirer 500 millions d'€ aux bénéficiaires du RSA, de l'ASS (chômeurs de longue durée), et des APL (aide au logement) pour les reverser aux grands patrons. La revalorisation de ces allocations est en effet reportée de janvier à avril, avec en prime un nouveau calcul de l'inflation, sur les 12 mois écoulés et non plus sur les prévisions pour l'année à venir.

L'an dernier c'était les retraitéEs qui étaient victimes de nos “justiciers des riches” avec le décalage de la revalorisation des pensions passant d'avril à octobre.

Contrairement à ce que disent les mauvaises langues, Hollande tient bien ses promesses… du moins celles qu'il a faites à Gattaz et au MEDEF.
Alors, il y a un besoin dramatique d'une opposition de gauche combative, ouverte et conséquente, qui assume la rupture avec les sociaux-libéraux au gouvernement. Ce n'est pas le cas du PCF ni d'EELV, qui sont dans la majorité sortante et n'excluent pas d'aller sur la liste PS au second tour. LO n'a à nous proposer que "de lever bien haut le drapeau du communisme" qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente.Le NPA n'a pas réussi son pari de départ et n'a plus les moyens de ses ambitions... et pourtant, il faudra bien un jour de nouveau que celles ceux qui se reconnaissent en gros dans ce que dit Olivier Besancenot prennent un nouveau départ, ensemble.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article