Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

GRECE: 4 MESURES D'URGENCE QU'IL AURAIT ETE POSSIBLE DE PRENDRE

14 Juillet 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International, #Austerité

Eric Toussaint, enseignant à l'université de Liège, est coordonnateur de la commission internationale pour la vérité sur la dette mise en place par la présidente de l'assemblée nationale Zoé Konstantopolou
Voici 4 mesures que je préconise et qui n'impliquent pas de sortir de la zone euro
- suspension du paiement de la dette pendant la finalisation de l'audit en cours (il devrait être terminé en mai 2016);
-exercice du contrôle public direct sur les banques (socialisation des banques). En fait alors que jusqu'ici l'Etat grec est majoritaire dans les 4 grandes banques qui contrôlent ensemble plus de 85% du marché bancaire, il n'exerce pas son pouvoir car sous la pression de la Troïka et du lobby bancaire, il se contente d'actions qui ne donnent pas droit à un vote;
-création d'une monnaie complémentaire qui ne sera pas imprimée car il s'agit d'une monnaieélectronique exprimée en euros. L'Etat pourrait par exemple octroyer des augmentations aux retraités et aux salariés sous forme de monnaie électronique. Exemple: une augmentation de 80€ qui peuvent etre dépensés pour payer les transports publics, les factures d'eau et d'électricité, les impôts,... Je développerai cela bientôt dans un article sur le plan B en référant notamment à ce que l'Equateur a réalisé en la matière.
- diminution radicale des impôts indirects sur les produits et services de base (alors que la Troïka veut généraliser la TVA à 23% en ne laissant des taux de 13 et de 6% que sur quelques produits. Selon la TVA la TVA à 6% ne s’appliquerait qu'aux médicaments, aux entrées de théâtre et aux livres). Augmentation des taxes sur les produits de luxe y compris avec des taux allant jusque 80 ou 90% (ce qui diminuera les importations et augmentera les rentrées fiscales). Augmentation très forte des impôts directs sur le 1% le plus riche, sur l'église orthodoxe et sur les armateurs (ces deux derniers étant exonérés d'impôt jusqu'ici).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article