Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Pourquoi le NPA Seine-Eure ne sera pas candidat aux élections départementales (PN, 17.02.15)

17 Février 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Traditionnelle-ment en lice dans toutes les élections, le NPA (Nouveau parti anticapitaliste) Seine-Eure a décidé de faire l’impasse sur les élections départementales. Lors des dernières élections cantonales de 2011, Alexis Rousselin et sa suppléante, Sophie Ozanne, avaient récolté 3 % des suffrages sur Louviers-nord.

Pas de soutien au PCF

Uni avec le PCF lors des élections municipales, le NPA ne le soutient pas, toutefois pas pour le moment : « Nous avons de nombreux points communs, mais nous voulons être sûrs qu’il n’y aura pas de rabibochage avec le PS au second tour. Lors des municipales de Louviers, la fédération départementale du PCF avait ainsi soutenu Franck Martin (ex-maire, Ndlr) dans l’entre-deux tours... »

Une non-candidature qui s’explique de plusieurs façons, selon les deux anciens candidats et Philippe Thouément, conseiller municipal à Louviers, lors de la dernière mandature : « Auparavant, nous participions aux élections locales pour développer nos idées. La perte de notre siège d’élu à Louviers rend moins indispensable le fait de nous représenter. De plus, nous contestons cette réforme territoriale qui a vu la création de 13 régions et la perte de 2 000 cantons, ce sans la moindre concertation avec la population. La formation de ces nouveaux territoires avec une ville ‘‘métropole’’ amène une logique de concurrence entre les territoires, alors qu’il faudrait développer la coopération. »

Mais si les militants délaissent ces élections, ils n’en ont pas moins de nombreuses luttes à mener : « Pour nous, le plus urgent est de combattre la politique menée par le gouvernement et de construire une force politique à la gauche du PS. Ainsi, nous devons nous mobiliser contre la loi Macron, véritable cheval de Troie contre le monde du travail. Il faut aussi se battre contre tous les projets inutiles comme le contournement Est de Rouen. On en a marre des routes et autoroutes ! Et ce alors que le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, Ndlr) nous met en garde sur l’effet irréversible des gaz à effet de serre... » Le NPA déplore aussi le manque de moyens alloué à l’école, les guerres « postcoloniales » en Afrique ainsi que, entre autres, le pacte de responsabilité...

Gratuité des transports

Le parti d’extrême gauche reste également mobilisé sur le territoire de Louviers, avec notamment la création du collectif Maintenant ça suffit ! Parmi les sujets mis en avant, le NPA se bat toujours pour le retour à la régie publique de l’eau au détriment de Veolia, la gratuité des transports publics pour les jeunes, chômeurs et précaires, ainsi que la création d’une première tranche gratuite, selon le barème familial, « qui éviterait ainsi aux gens de devoir prouver qu’ils ne peuvent pas paye ».

Toujours contre la politique de vidéosurveillance de la ville, le NPA s’oppose aussi à l’armement de la Police municipale en pistolets à impulsion électrique, qui seraient responsables, selon eux, de « plus de 200 morts à travers le monde en 2013 ».

« Des projets démesurés ont vu le jour »

Enfin, les militants rappellent « ne pas être surpris par les conclusions du bilan financier demandé par François-Xavier Priollaud à la Direction des finances publiques. Nous n’avons cessé de le répéter lors du dernier mandat. Lors de son arrivée à la tête de la mairie, Franck Martin avait fort à faire en matière de rénovation, d’équipements et d’embellissement de la ville. Nous le soutenions d’ailleurs à l’époque... Mais la machine s’est emballée, le maire s’est pris pour un grand personnage et des projets démesurés ont vu le jour (villa Calderon (3,5 M€), piscine Caseo, école de musique (7 M€)...) alors que l’entretien de l’existant a fait défaut. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article